Facebook minimise l’implication de son réseau social dans l’invasion du Capitole

Pour Sheryl Sandberg, la numéro deux de Facebook, l’insurrection survenue au Congrès américain a été « largement » organisée ailleurs que sur ce réseau social.