Le Nobel de Littérature à la poétesse américaine Louise Glück

Elle est couronnée « pour sa voix poétique caractéristique, qui avec sa beauté austère rend l’existence individuelle universelle ».